Avec Ou Sans Chaussettes : La Question Dans La Tête De Tous Les Triathlètes


Je suis loin d’être sur le podium lors des courses, mais je pense toujours où j’aurai pu gagner du temps. Une question qui me vient souvent à l’esprit est : serais-je un triathlète plus rapide si je ne portais pas de chaussettes ?

Mettre des chaussettes pendant une course de triathlon te fera perdre entre 10 et 30 secondes. Ce temps est important pour les personnes visant le podium et pour les triathlètes participant à des courses où le drafting est autorisé. Si tu ne fais pas partie de l’une de ces deux catégories, ce n’est qu’une question de préférences personnelles. Que tu sois un triathlète avec ou sans chaussettes, les conseils ci-dessous te rendront plus rapide.

Lors des courses, les triathlètes ont trois options :

  • pas de chaussettes sur le vélo et la course à pied (option utilisée par tous les triathlètes élites de courte distance)
  • pas de chaussettes sur le vélo, mais ensuite des chaussettes sur le parcours de course à pied (principalement les concurrents du podium sur les parcours de longue distance)
  • chaussettes sur le vélo et la course à pied (majorité des triathlètes amateurs)

COMBIEN DE TEMPS JE PERDS À METTRE DES CHAUSSETTES

Je voulais vraiment le tester par moi-même, d’où une petite expérience avec ma femme, Anna.

Nous avons essayé de reproduire une partie d’une transition natation-vélo et avons chronométré le temps qu’il nous fallait pour mettre des chaussettes par rapport à sans chaussettes. Il nous fallait entre 14 et 16 secondes de plus ! C’était à la maison après quelques essais mais sans avoir le stress d’une course.

Je ne serais pas surpris qu’un débutant perde 25-30 secondes pendant une course en mettant des chaussettes.

Vérifie par toi-même. Essaie de voir combien de temps tu vas perdre en faisant ce petit test. Tu apprendras quelque chose, et en même temps, ta famille et tes voisins s’amuseront à te regarder !

EST-CE QUE 15 SECONDES CHANGERAIENT QUELQUE CHOSE

La plupart des triathlètes pro ne portent pas de chaussettes pour les épreuves de sprint et de distance olympique et en portent pour les épreuves plus longues.

15s sur un sprint peut être assez important. Cependant, sur une distance Ironman, c’est plutôt insignifiant. Le confort des chaussettes sur une si grande distance vaut, pour la plupart des gens, bien ces quelques secondes.

J’ai vérifié deux des plus grandes courses que j’ai faites. J’ai terminé 503ème & 506ème en portant des chaussettes. En économisant ces 15s en transition, j’aurais été placé 500ème & 503ème. Pas un grand changement pour moi 🙂

Vérifie tes courses et vois si cela ferait une grande différence pour toi !

CONSEILS POUR LES TRIATHLÈTES AVEC CHAUSSETTES

  • Essaie de rendre tes pieds aussi secs que possible avant de mettre tes chaussettes.
  • Mets tes chaussettes à l’envers et utilise de la poudre pour bébé dessus. Puis retourne-les et mets-les sur les bonnes chaussures (pour les chaussettes avec un côté de pied spécifique). La poudre absorbera les gouttes d’eau laissées sur tes pieds.
  • Investis dans des chaussettes de sport spéciales et entraîne-toi avec elles avant une course.

CONSEILS POUR LES TRIATHLÈTES SANS CHAUSSETTES

  • Vérifie la taille de tes chaussures. Si tu les as achetées en utilisant des chaussettes, elles sont peut-être trop grandes.
  • Lubrifie tes pieds avec de la vaseline ou du baume anti-chaleur, mets de la poudre pour bébé dans tes chaussures.
  • Investis dans des produits qui réduisent les odeurs. Tes chaussures vont sentir mauvais !

Dans quelques situations, tu ferais peut-être mieux de porter des chaussettes après tout :

  • Temps froid
  • Parcours en gravier ou en sentiers

CONSEILS POUR TOUS LES TRIATHLÈTES

  • Évite les pièges évidents qui génèrent des ampoules : enlève immédiatement toute pierre que tu sens dans tes chaussures, évite de courir dans les trous d’eau et fais attention aux douches qui sont parfois proposées sur le parcours de course. Utilise-les pour te rafraîchir mais pas pour avoir les pieds complètement mouillés.

Peu importe laquelle des deux approches tu adoptes, tu dois absolument t’entraîner quelques semaines avant une course et t’y tenir. Avoir une ampoule quelques jours avant une course parce que tu voulais essayer quelque chose de nouveau est bien plus douloureux que d’en avoir une à la fin de la course ! 😉

Articles Récents