Les Triathlètes Changent-ils De Vêtements Pendant Un Triathlon ?


Avant mon premier triathlon, je me suis demandé comment je devais changer de vêtements entre les trois sports. Y a-t-il des vestiaires ? Dois-je nager avec mon cuissard en dessous de ma combi ? Voici toutes les réponses que j’aurais aimé trouver quand j’ai commencé le triathlon.

Dans les triathlons de courte distance, la grande majorité des triathlètes portent une trifonction du début à la fin. Elle sèche rapidement et te fera gagner beaucoup de temps lors des transitions. Pour les épreuves plus longues, comme un Ironman, les triathlètes qui privilégient le confort au temps peuvent également changer de vêtements après chaque sport.

Ces deux options peuvent entraîner une disqualification. Regardons comment l’éviter.

LES DEUX OPTIONS POUR LES TRIATHLÈTES

1. PORTER UNE TRIFONCTION

C’est de loin mon option préférée. Je peux simplement porter une trifonction du départ à la ligne d’arrivée et ne pas me soucier de changer de vêtements en transition. Je ne ressens aucune restriction pendant la natation. L’insert m’offre suffisamment de confort pour le vélo tout en étant suffisamment fin pour ne pas me gêner pendant la course à pied.

Je recommande cet équipement à tous les triathlètes, même pour leur premier triathlon. Elle est relativement peu coûteuse (commence à environ 40€) mais fait une telle différence. J’ai écrit un article expliquant les différents types de trifonctions ; consulte-le ici si tu es intéressé.

Certaines trifonctions sont équipées d’une fermeture éclair à l’avant. Personnellement, je pense que ces combinaisons sont suffisamment respirantes pour que je n’aie pas besoin de les dézipper. Mais si tu veux la dézipper, n’oublie pas qu’il y a peut-être des règles à respecter.

Ironman, par exemple, autorise les triathlètes à dézipper tant que la fermeture couvre l’épaule et qu’elle est toujours attachée au bas de la tenue. Elle doit être entièrement zippée lorsque tu franchis la ligne d’arrivée. Si tu ne respectes pas ces règles, tu risques d’être disqualifié.

2. CHANGER DE VÊTEMENTS APRÈS CHAQUE SPORT

En théorie, il serait préférable de porter les « bons » vêtements pour chaque sport. Je serais certainement d’accord si une course de triathlon était divisée en trois jours, mais ce n’est pas le cas ! 😀

Pour les événements de longue distance, le confort supplémentaire en roulant et en courant peut être avantageux pour les triathlètes qui ne courent pas après leur temps. Le principal inconvénient est la difficulté de se changer.

La nudité dans un triathlon entraîne la disqualification ! 

Cela signifie que tu devras soit lutter pour changer tes vêtements avec une serviette, soit aller aux toilettes. Certains des grands événements auront une tente spécifique à chaque sexe où les triathlètes pourront se changer. Pour éviter les surprises, je te recommande vivement de vérifier à l’avance le guide des athlètes de ta course spécifique. Par exemple, Ironman Florida a supprimé sa tente de changement en 2020 pour maintenir la distance physique.

Au fil des années, j’ai vu ou entendu des histoires de triathlètes utilisant différentes options. Certains portent un cuissard par-dessus leur sous-vêtement de bain pour la partie vélo, d’autres nagent avec un cuissard sous leur combinaison. Fais simple et investis dans une trifonction. Tu me remercieras plus tard 😉

QUE DOIS-JE PORTER D’AUTRE PENDANT UN TRIATHLON ?

Disclaimer: Les conseils de triathlon de My Tri World sont soutenus par les lecteurs. Lorsque tu achètes par le biais de liens, je peux recevoir une commission d’affiliation.

Maintenant que tu as choisi une des deux options, tu peux regarder les autres équipements que tu devras porter pendant une course :

  • Combinaison : Selon le lieu de la course et la météo, une combinaison peut être obligatoire. J’en ai personnellement loué une pour mes premières courses, et une fois que j’ai su que j’aimais vraiment le triathlon, j’en ai acheté une.
  • Bonnet de natation : Il est généralement fourni par l’organisateur de la course et obligatoire dans la plupart des courses. Si tu veux utiliser le tien, tu devras porter le bonnet officiel par-dessus.
  • Lunettes de natation : Même si elles ne sont pas obligatoires selon les règles officielles du triathlon, je ne peux pas vraiment m’imaginer nager sans elles. Si tu portes des lunettes de vue, tu seras heureux de lire que les lunettes de natation correctrices existent aussi ! J’ai écrit un article entier à leur sujet.
  • Casque : Tu ne peux tout simplement pas faire la course sans lui.
  • Ceinture de course : Tu devras montrer ton numéro sur la course à pied et, dans certaines courses de triathlon, sur le vélo également. Mon option préférée est de porter une ceinture de course. Elle coûte entre 10 et 15€. J’ai personnellement acheté la Compressport avec trois attaches pour tenir le dossard et quelques gels. Je l’ai utilisée pour tous les événements de triathlon et de course à pied.
  • Chaussures : Si tu as l’habitude de faire du vélo avec des pédales automatiques, tu devras apporter une paire de chaussures pour le vélo et une paire pour la course à pied. Sinon, ne t’embête pas pour ton ou tes premiers triathlons ; utilise une paire de chaussures de course à pied pour les deux sports.
  • Veste / Casquette / Crème solaire : Adapte le reste de ton équipement en fonction de la météo. Veille aussi à appliquer la crème solaire une fois que tu as enfilé ta trifonction et pas seulement un t-shirt (je parle par expérience… 🙂 ).

Articles Récents