Est-Ce Que Je Peux Me Reposer Pendant La Natation D’Un Triathlon ?


Après avoir pratiqué le triathlon pendant plusieurs années, j’aurais aimé apprendre certaines de ses règles plus tôt. Cela m’aurait certainement aidé à moins stresser sur la partie natation et à convaincre plus de mes amis de commencer le triathlon.

Se reposer pendant la natation d’un triathlon est autorisé tant que les triathlètes n’avancent pas. Les athlètes peuvent se reposer en se tenant sur le fond ou en se tenant à un objet inanimé (ex : bouées, bateaux stationnaires, objets flottants). Si un triathlète demande de l’aide, il devra se retirer de la course.

Vérifions plus en détail ce que tu peux et ne peux pas faire pendant la natation.

COMMENT SE REPOSER PENDANT LA NATATION SANS ÊTRE DISQUALIFIÉ

Jetons un coup d’œil au règlement officiel des épreuves Ironman :

Toute aide pendant la natation entraînera une disqualification si une progression vers l’avant a été effectuée. Les athlètes sont autorisés à utiliser les kayaks et bateaux comme aide, tant qu’ils n’avancent pas. Les officiels de la course et le personnel médical se réservent le droit de retirer les athlètes du parcours si ce retrait est jugé médicalement nécessaire.

Section 4.01 (h) – 2020 Ironman Competition rules Traduit en français

Je trouve intéressant que les kayaks et les bateaux soient explicitement mentionnés. Si un autre triathlète m’avait dit ça, je doute que je l’aurais cru !

J’ai également vérifié les règles de l’ITU et de trois des plus grandes fédérations nationales (USA, France et Grande-Bretagne), elles t’autorisent toutes à te reposer en te tenant sur le fond ou en te tenant à un objet inanimé (ex : bouées, bateaux stationnaires, objets flottants) tant que tu n’avances pas.
Cependant, si tu demandes de l’aide (en levant un bras au-dessus de ta tête), tu devras te retirer de la course.

PUIS-JE NAGER LA BRASSE OU LE DOS PENDANT UN TRIATHLON ?

Nager la brasse est autorisé dans tous les triathlons. J’ai utilisé entièrement cette nage pour mes deux premiers triathlons, puis j’ai commencé à l’alterner avec le crawl. Dès que j’avais besoin de me reposer, je passais à la brasse.

Sache juste que tu auras besoin de plus d’espace autour de toi. Parlant d’expérience, recevoir un coup de pied de quelqu’un qui fait de la brasse peut être vraiment douloureux ! 🙂 Tant que tu ne touches pas volontairement ou de manière répétée d’autres triathlètes, tu ne dois pas trop t’en inquiéter. Sinon, cela peut entraîner une disqualification.

J’ai rarement vu quelqu’un nager en dos crawlé dans un triathlon, mais si tu veux utiliser cette nage, vérifie bien les règles spécifiques de la course car elles ne sont pas les mêmes partout. D’après les règles officielles, c’est :

  • Autorisé par l’ITU et l’USA Triathlon.
  • Pas explicitement mentionné par la fédération française ni par Ironman.
  • Interdit en Grande-Bretagne pour la natation en piscine. Pour le triathlon en eau libre, les athlètes doivent informer les organisateurs de la course avant la course qu’ils souhaitent utiliser le dos.

SOUVIENS-TOI DE L’HEURE LIMITE DE NATATION

Dans toutes les courses de triathlon, les organisateurs définissent des temps limites. Si tu les dépasses, tu seras disqualifié. Ces temps peuvent être définis spécifiquement par sport et/ou cumulés, par exemple, natation + transition 1 + vélo. Il n’y a pas de temps standard par distance. Vérifie simplement le guide des athlètes de la course à laquelle tu veux t’inscrire.

Pour les événements vraiment compétitifs, ces temps peuvent être difficiles à atteindre pour les triathlètes débutants. Cependant, dans la plupart des cas, ils sont gérables.

Par exemple, les courses Ironman fixent souvent un temps limite de 2h20min pour leur partie natation (2,4 mi ou 3,8km). Tu devrais nager moins vite que 3:41 min/100m pour dépasser ce temps. Si cela te semble bien trop lent pour toi, tu peux toujours consulter mon article : « Quel Est Le Temps De Nage Moyen Pour Un Ironman ? » afin de savoir où tu pourrais potentiellement te trouver dans une course.

RESTE DÉTENDUE DANS L’EAU

Il est facile de paniquer pendant la partie natation d’un triathlon, surtout s’il s’agit d’un départ groupé. Il existe plusieurs étapes que tu peux suivre pour survivre tes premières courses et peut-être même les apprécier. Ma femme et moi avons écrit nos 15 préférées dans cet article. La plus importante est de rester détendu, quoi qu’il arrive.

Tu ne peux pas éviter de recevoir des coups de pied dans les jambes ou que quelqu’un touche tes lunettes par inadvertance. La question n’est pas de savoir si cela t’arrivera, mais quand ! Et quand cela se produit, n’oublie pas de rester calme. N’hésite pas à faire de la brasse jusqu’à ce que ta respiration et ta fréquence cardiaque reviennent à un niveau plus normal 🙂

Si tu as des amis qui ont peur de participer à un triathlon à cause de la partie natation, assure-toi de mentionner tout ce que tu as appris dans cet article. Je suis convaincu que plus de gens commenceraient ce sport s’ils savaient tout cela.

Articles Récents