10 Astuces Faciles Et Super Utiles Pour Le Triathlon


En triathlon, je trouve vraiment fascinant de voir à quel point de petits changements peuvent te faciliter la vie. Dans cet article, tu trouveras mes 10 astuces préférés. Elles sont faciles, peu coûteuses et extrêmement utiles. C’est parti :

Disclaimer: Les conseils de triathlon de My Tri World sont soutenus par les lecteurs. Lorsque tu achètes par le biais de liens, je peux recevoir une commission d’affiliation.

1. METS TA COMBINAISON À L’ENVERS

J’ai eu beaucoup de chance lorsque j’ai loué une combinaison pour la première fois. Le propriétaire du magasin était lui-même un triathlète et m’a montré son astuce pour enfiler une combinaison. J’utilise sa technique depuis !

L’astuce consiste à retourner complètement ta combinaison à l’envers, à l’exception de 10-15 cm aux quatre extrémités. Tu peux voir la différence sur la photo ci-dessous. J’ai retourné complètement le côté gauche mais j’ai gardé quelques centimètres sur le côté droit.

Une fois qu’il te reste environ 15 cm aux quatre extrémités, pose ta combinaison sur le sol avec la partie torse sur le dessus.

Pour l’enfiler, je trouve plus facile de m’asseoir et d’ajuster une jambe à la fois. Ensuite, je me lève et j’enfile le reste de ma combinaison.

2. GARDE TES CHAUSSETTES LORSQUE TU ENFILES TA COMBINAISON

Une autre astuce pour enfiler une combinaison est de garder tes chaussettes. Tes pieds glisseront beaucoup plus facilement. Lors des courses, les triathlètes utilisent souvent des sacs en plastique dans le même but. Même si cela fonctionne aussi, je préfère toujours utiliser des chaussettes car cela réduit aussi le risque de détruire ta combinaison avec tes ongles de pied.

3. LES LUNETTES DE NATATION À TA VUE EXISTENT !

Évidemment, si tu ne portes pas de lunettes de vue, tu peux sauter directement à l’astuce suivante. Sinon, tu seras heureux de lire que tu peux obtenir des lunettes de natation avec deux verres corrigés à un prix raisonnable (~40€). J’aurais aimé le savoir plus tôt !

J’ai écrit un article entier pour expliquer cela plus en détail : Lunettes De Natation Correctrices : Fonctionnent-Elles Vraiment ?

4. REPÈRE QUELQUES POINTS AU LOIN AVANT LE DÉPART DE LA NATATION

La natation est de loin la discipline où je suis le plus faible en triathlon. Je perds beaucoup de temps à cause d’une mauvaise technique, mais une astuce simple m’aide énormément à nager plus droit. 

Au lieu de cibler les bouées de natation qui peuvent être difficiles à repérer pendant une course, j’étudie toujours le parcours de natation avant le départ de la course et j’essaie de trouver des repères spécifique au loin. Il peut s’agir d’une maison ou d’un arbre, en fait tout ce qui sort de l’ordinaire mais qui me guiderait quand même dans la bonne direction. Avoir un tel point de repère facilite grandement le fait de nager dans la bonne direction.

5. ATTACHE CHAQUE GEL SÉPARÉMENT SUR LEUR LIGNE D’OUVERTURE

Il est vraiment courant de voir des triathlètes utiliser des rubans électriques pour attacher leurs gels sur leur tube supérieur. L’astuce consiste à scotcher chacun d’entre eux séparément et sur leur ligne d’ouverture. Lorsque tu prendras un gel, le plastique se cassera sur sa ligne d’ouverture, et tu pourras consommer le gel immédiatement sans utiliser tes dents. Assure-toi simplement de nettoyer ton tube supérieur après la course 😉

6. UTILISE UN ÉLASTIQUE POUR MAINTENIR TES CHAUSSURES DE VÉLO EN PLACE

Pour les triathlètes qui cherchent à améliorer leur temps de transition, une astuce facile consiste à attacher leurs chaussures de vélo d’un côté au dérailleur avant et de l’autre côté au cadre ou à l’axe arrière à l’aide d’un élastique. Les chaussures resteront stables pendant la transition, même lorsque tu cours vers la ligne de départ avec ton vélo. Et l’élastique se cassera dès que tu commenceras à pédaler.

7. ASSURE-TOI QUE TON VÉLO EST SUR UNE VITESSE FACILE

Un conseil facile à comprendre mais que beaucoup de triathlètes oublient d’appliquer. Avant chaque sortie, j’ai pris l’habitude d’effectuer un contrôle dit M sur mon vélo. Cela prend moins d’une minute à réaliser, et cela me permet de m’assurer que je vérifie les parties les plus importantes de mon vélo avant de l’utiliser.
Le jour de la course, j’ajoute simplement une étape : vérifier que je suis sur une vitesse facile.

Voici une vidéo de Tredz Bikes qui explique le contrôle M (en anglais) : 

8. INVESTIS DANS UN KIT DE RÉPARATION SPÉCIFIQUE BOUTEILLE / SACOCHE

J’ai personnellement eu du mal à trouver un bon endroit pour ranger mon kit de réparation. J’ai commencé par une grosse sacoche, qui, pour être honnête, était vraiment bizarre sur un vélo de route aéro, et j’ai expérimenté beaucoup de solutions différentes en cours de route.

J’ai trouvé deux approches qui fonctionnent parfaitement pour moi :

  1. Mettre tous mes outils dans une sacoche vraiment petite. Après en avoir essayé plusieurs, j’adore la Castelli mini (lien d’affiliation Amazon). Elle a l’air vraiment petite sur le vélo, mais elle a assez de place pour une petite pompe à main, une chambre à air légère, un gonfleur et une cartouche de CO2, 2 petits démonte-pneus, un multi-outil, de l’argent liquide et un maillon de chaîne.
  2. Je mets tous mes outils essentiels dans une bouteille qui s’accroche à un porte-bouteille standard. Après avoir testé différentes bouteilles, je pense que le meilleur est la BBB BTL-18 (lien affilié Amazon). Elle a une forme particulière qui fait que la bouteille tient parfaitement dans sa cage, et le haut de la bouteille contient un petit espace de rangement pour un billet de banque et un maillon de chaîne. J’utilise personnellement la 630mL. Elle a suffisamment de place pour une chambre à air, 2 démonte-pneus, un multi-outil, un kit anti-crevaison, un gonfleur et une cartouche de CO2, de l’argent liquide et un maillon de chaîne.

9. UTILISE DES LACETS ÉLASTIQUES SUR TES CHAUSSURES DE COURSE À PIED

À part utiliser des chaussures spécifiques (lire avec plaques en carbone…), il n’y a pas beaucoup d’astuces que tu peux appliquer pour la course à pied. Celle qui me fait gagner beaucoup de temps en transition est définitivement l’utilisation de lacets élastiques. J’aime ceux de Xtenex (lien affilié Amazon), qui restent en place une fois fixés.

Il existe de nombreux modèles différents. Assure-toi simplement de les essayer avant le jour de la course !

10. INVESTIS DANS UNE CHAUSSETTE DE VÉLO

La dernière astuce de ma liste est un sac pour ranger ton vélo pendant les voyages. Nous l’utilisons chaque fois que nous restons dans un hôtel pour nous entraîner ou pour une course.

Ces sacs sur les photos proviennent d’une entreprise appelée Velo sock. Ils ont beaucoup de modèles différents disponibles (lien affilié Amazon). Au cas où tu ne le saurais pas, je suis français et ma femme est autrichienne, d’où nos couleurs de sac spécifiques :D.

Articles Récents